Le poisson d’ornement

Le poisson d’ornement s’est retrouvé bien embêter
Quand d’un coup de nageoire, il a tenté de s’extirper
Pour aller voir le monde de l’autre côté.
Comme un couillon, il s’est retrouvé
Sur le parquet plein de poussières,
À gigoter, à s’énerver de ce manque d’air
Que son cœur sec lui réclamait.

Liberté chérie, il a crié son nom,
Elle ne l’a pas compris, ce n’était qu’un poisson !

log

11 commentaires sur “Le poisson d’ornement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s