La fille entre quatre murs sort une tête.

Après plus d’un an à l’avoir abandonnée, revoilà Clémentine, l’héroïne de mon manuscrit que j’ai pas ouvert depuis 1 an. Pourquoi ? Je sais pas. J’avais plus l’inspi. Plus l’envie de me plonger dans cette histoire. Et pourtant je l’aime cette histoire.

Résumé très résumé : Clémentine, c’est une rêveuse. Elle lâche rien, elle y croit. Elle fera tout pour réaliser son rêve.
Mais n’est-ce pas trop dangereux de rêver, au point d’en oublier les réalités ?

Extrait : (Les toutes premières lignes)

La fille entre quatre murs

Pendant que certains suivent des chemins tissés par les petites pattes du passé, Clémentine s’en débarrassait pour courir après la gloire. Elle était à peine essoufflée que le choc est arrivé. De plein fouet, ses jours de gloire se sont pointés. Quel bonheur !

Y’a clairement un peu de moi dans ce bouquin. En tout cas, de moi à l’époque des premières écritures. Dans l’attente de réaliser mes rêves, de me perdre dans mes rêves…

Je voudrais vraiment le voir marcher ce bouquin, qu’il me prenne par la main pour m’aider à traverser la route où ne s’arrête jamais de passer des 38 tonnes. 

 

cropped-log.jpg

 

 

 

7 commentaires sur “La fille entre quatre murs sort une tête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s