Non, mec !

Non, mec ! C’est pas parce que je te parle de temps en temps à la salle de sport, que j’en ai quoi que ce soit à foutre de toi.

Non, mec ! C’est pas parce qu’on se parle, que je te fais un sourire en te disant bonjour quand t’arrives, que soudainement un jour, tu peux te permettre de passer derrière moi et de me glisser ta main derrière l’oreille (OUI, c’était que l’oreille, rien à foutre, tu me touches pas point). (j’ai pas osé lui mettre une claque, mais ça m’a tendu la main, je vous jure. Je l’ai pas revu depuis, mais il peut être sûr qu’il aura même pas un bonjour de ma part la prochaine fois, puisque juste ça et deux trois mots lui suffisent à se faire des films.)

Non, mec ! Dire « hey au fait, euh, j’ai oublié de te dire, « bonne fête » » le jour de la fête des droits de la femme, ça m’a pas fait plaisir. Et j’ai trouvé ça ridicule. Désolée !

Non, Mec ! C‘est pas en un mois, que t’atteindra le physique des musculeux que t’admires. C’est trop simple si c’était aussi rapide.

Non, mec ! C’est pas parce que t’as entendu que je viens le samedi à telle heure, qu’il faut que tu me sortes, « bon ba je viendrai samedi », À LA MEME HEURE bordel (vous auriez vu ma tête de meuf dépitée quand il a dit ça). Alors que ça fait trois mois que je viens ce jour là, à cette heure et que je t’ai jamais vu. IDEM pour tes « repos », t’es pas obligé de les prendre le même jour que moi.

Non, mec ! La salle de sport, c’est pas un site de rencontre. Si je vais à la salle, c’est UNIQUEMENT pour moi. Pour kiffer mon sport d’amour que j’aime en me détendant le physique et le mental. Je m’en tamponne le coquillard des autres.

Oui, mec ! Si tu pouvais ne plus venir, ça me ferait un énorme plaisir. J’avoue !



 

Au final, c’est moi qui suis un peu aigrie sur les bords, j’aime pas qu’on me colle.

Je veux juste me défouler, un peu parce qu’en vrai, il est pas méchant ce mec, mais je peux pas m’empêcher de l’appeler le pot de colle. Je lui parle vaguement, « bonjour » trois mots au revoir. À la salle, j’ai pas envie de prendre le temps de parler, je veux faire du sport. Et ba ces deux-trois mots, RIEN DE PLUS, lui ont suffit à croire, visiblement que j’avais une quelconque attirance pour lui.

J’ai un mec, ça fait des années qu’on est ensemble, c’est pas parce que je viens seule à la salle que j’ai personne.

Tu m’étonnes que la plupart des autres meufs, viennent accompagner soit d’une copine, soit de leur mec.



 

Après 8 mois à foutre les pieds 4 fois par semaine dans une salle de sport, vous savez de quoi je rêve ?

Je rêve d’avoir ma salle de sport personnelle, à moi toute seule ou qu’avec des gens que je connais. Le piedddd ! Je l’ai dit dans le précédent article, je l’adoreee ce sport, mais moi le contact avec les autres (mode asocial activé) ça me gonfle un peu. J’avoue.

Je l’aurais un jour, je l’aurais. En attendant… Je ronge mon frein.

 

Sportivement

Charlène

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :